RÉSEAU LASALLIEN

  
Le Sacré-Coeur est un établissement du Réseau Lasallien.
  

Jean-Baptiste de La Salle, son fondateur, fut amené pas à pas à fonder des communautés d’éducateurs au service de tous les jeunes, et en particulier de ceux qui en ont le plus besoin.
   
L’œuvre entreprise par Jean-Baptiste de La Salle est poursuivie encore aujourd’hui par les Frères, ainsi que par de nombreux laïcs qui vivent de sa spiritualité, exercent le ministère de l’éducation et bâtissent ainsi l’avenir de notre monde.

  
Extrait du texte du Frère John Johnston, alors Supérieur général, aux Assises de l’Association La Salle, (en avril 1997) :
« Le monde lasallien est plus vaste que notre école, que notre pays, que notre continent. (…) Nous sommes tous participants à la mission lasallienne d’éducation humaine et chrétienne, une mission vécue dans plus de quatre-vingt pays dans le monde.
  
Il y a environ 800 000 élèves dans plus de 900 institutions éducatives : écoles maternelles, écoles élémentaires, moyennes, secondaires, techniques, industrielles, agricoles, normales (formation d’enseignants), universités.
Il y a des programmes pour illettrés, les migrants, les nomades, les handicapés physiques ou mentaux, les jeunes avec des difficultés d’apprendre, les jeunes caractériels.   
Il y a des centres de pastorale qui offrent des activités religieuses et apostoliques variées.   
Il y a des centres de sport, et d’autres formes d’activités récréatives ou sociales.  
  
Parmi les 800 000 élèves et étudiants, (…) il n’y a pas que des catholiques : il y a aussi des orthodoxes, des protestants, des juifs, des musulmans, des bouddhistes, des hindous, des shintoïstes et des confucianistes, des membres de religions traditionnelles ou des gens sans aucune foi religieuse. » (…)

  
Près de 100.000 éducateurs et collaborateurs laïcs œuvrent aux côtés des 6.000 Frères dans les écoles, collèges et autres centres éducatifs. Ils partagent avec eux la mission que Dieu et l’Église leur ont confiée: aider les élèves atteindre une éducation intégrale en qualité de personnes, de citoyens et de chrétiens.
Cette action éducative s’exerce dans tous les milieux sociaux, avec une attention spéciale pour les secteurs plus pauvres et nécessiteux: les pays et zones en voie de développement, les enfants et les jeunes qui présentent des difficultés particulières quant à l’apprentissage scolaire et au comportement…